TEST – MARVEL’S SPIDER-MAN: MILES MORALES : UN STAND-ALONE QUI VAUT LE COUP ?




Un peu plus de 2 ans après la sortie de Marvel’s Spider-Man sur PlayStation 4, ce Marvel’s Spider-Man: Miles Morales vous placera aux commandes du héros du même nom dans un opus visant à parfaire la formule mise en place par son prédécesseur.

Officiellement annoncé lors du Showcase PlayStation 5 du mois de juin 2020, Marvel’s Spider-Man: Miles Morales est décrit comme un stand-alone venant agrémenter le line-up de lancement de la nouvelle console de Sony. Alors, cet opus vaut-il réellement le coup ? Voici donc notre avis…

UN SCÉNARIO CONVENU MAIS BRILLAMENT MIS EN SCÈNE

Bien qu’il s’agisse d’un stand-alone de l’épisode paru en 2018, ce Spider-Man: Miles Morales fait tout de même office de suite directe à la dernière aventure de l’Homme-Araignée durant laquelle Miles révélait ses pouvoirs à son mentor. Cet épisode verra ainsi Peter Parker prendre des vacances en Europe et confier la sécurité de la ville à son jeune apprenti, telle une véritable passation de pouvoir. C’est donc après une traditionnelle phase de tutoriel que votre périple prendra place dans les rues d’une Manhattan brillamment modélisée et ayant revêtu son plus bel habit pour les fêtes de fin d’année : de la neige, des décorations et une ambiance festive !

Concernant les protagonistes principaux, le scénario de cet opus contera les affrontements opposants deux groupes aux intentions bien différentes, mais aux agissements assez similaires. D’un côté, une entreprise spécialisée dans l’énergétique du nom de Roxxon et dirigée par Simon Krieger, et de l’autre, une armée de criminels guidés par un certain Tinkerer et bien décidés à mettre la main sur la dernière technologie en date développée par leurs rivaux. Sans trop vous en dire, sachez que vous vous trouverez au beau milieu de leurs confrontations et aurez pour objectifs de découvrir les réels motivations de ces deux factions tout en mettant hors d’état de nuire l’ensemble des menaces.




Une intrigue plutôt classique donc malgré quelques rebondissements assez intéressants, et qui vous occupera pendant une dizaine d’heures et 17 missions principales mettant en valeur quelques personnages intéressants mais manquant cruellement de combats de boss et de super-vilains ! Là où la trame de cette épisode sera progresse par rapport à celle de l’épisode précédent, c’est dans sa construction. En effet, le jeu délaissera les pauvres passages dans lesquels nous incarnions d’autres personnages pour quelques séquences narratives plus travaillées et inspirées des œuvres de Naughty Dog couplés à une mise en scène encore plus hollywoodienne et incroyablement dynamique.

De plus, le jeu profitera largement des performances de la PS5 pour améliorer amplement sa fluidité grâce à une réduction drastique des temps de chargements et des transitions entre les cinématiques et les passage in-game. En bref, un scénario convenu mais bougrement agréable à parcourir grâce à ses quelques ajustements !




A l’instar du Marvel’s Spider-Man de 2018, vous pourrez, en dehors de la quête principale, vous atteler à la complétion des diverses activités secondaires répartis dans les 9 quartiers de Manhattan. Au programme : des missions annexes scénarisées et d’autres activités accessibles via l’application “Araignée Sympa Du Quartier” consultable grâce au pavé tactile de votre DualSense, des Spider-Entraînements visant à améliorer vos capacités d’Homme-Araignée et les traditionnels collectibles tels que des capsules temporelles, des caches de l’Underground, des échantillons sonores et des cartes postales. Vous pourrez pareillement vous rendre dans les Repaires de l’Underground et les Laboratoires de Roxxon, sortes d’arènes offrants un véritable challenge dans lesquelles vous devrez venir à bout de nombreux assaillants et, enfin, tenter d’arrêter les divers crimes (braquages, vols, kidnapping,…) perpétrés dans les rues de la ville et apparaissant aléatoirement sur votre mini-map.

Pour finir, vous pourrez tenter de remplir les nombreux défis disponibles dans l’onglet “Jalons” du jeu et vous demandant généralement de répéter la même action plusieurs fois : réaliser 100 coups de grâce, réussissez 50 combos x50, voltigez à plus de 28 mètres par seconde pendant 3600 secondes, etc… Pour ceux qui, par ailleurs, souhaiterait faire durer le plaisir, sachez que le jeu intègre pareillement un mode New Game + vous permettant de recommencer l’aventure en conservant vos compétences et autres gadgets, tout en faisant face à des ennemis bien plus coriaces.

UN GAMEPLAY AUX PETITS OIGNONS !

Le fait d’incarner l’Homme-Araignée vous donnera bien évidemment la possibilité de vous déplacer entre les buildings grâce à votre toile et votre faculté à courir sur les murs. Cette composante sera d’ailleurs très facile à prendre en main et rendra l’entièreté de vos allées et venues terriblement jouissifs !

Tout comme son comparse, Miles disposera de nombreuses attaques et capacités de combats notamment basées sur la bioélectricité dont notre héros à le secret. Vous pourrez ainsi réaliser des mouvements basiques (coups de poing et coups de pied, frappe de toile, esquive, coup de grâce, combo aérien, poing bioélectrique,…) et en apprendre de nouveaux au fur et à mesure que vous progresserez dans l’intrigue. Le jeu vous laissera également la possibilité d’alterner ces attaques avec l’utilisation du décor environnant pour venir à bout de vos adversaires en faisant, par exemple, tomber certains éléments sur ces derniers. Vous vous en doutez, l’emploi des facultés bioélectrique sera régit par une jauge qu’il vous faudra remplir en réussissant des attaques et des esquives. Aussi, vous aurez la capacité à régénérer une partie de votre vie en consommant cette même bioélectricité. Tout ceci rendra les phases d’affrontement incroyablement dynamiques et spectaculaires, sans avoir de sentiments de répétitivités dans les duels étant donné le nombre de mouvements disponibles !




Si, de votre côté, le combat frontal ne vous sied gère, sachez que vous pourrez généralement opter pour l’infiltration ! En effet, vous disposerez de divers capacités et gadgets vous aidant à passer inaperçu, avec en tête les traditionnels éliminations silencieuses depuis une plateforme en hauteur, ou directement derrière votre cible. Vous pourrez pareillement user de votre lance-toiles et de vos mines télécommandées pour attirer un ou plusieurs adversaires vers un point précis avant de les exécuter, ou encore presser la touche R3 et ainsi activer un scanner révélant la position de vos assaillants tout en vous donnant la possibilité de les marquer. Enfin, vous disposerez, après plusieurs heures de jeu, de la faculté à vous rendre invisible durant une période donnée afin de vous approcher au plus près de vos prochaines victimes !




Comme évoqué plus haut, Miles Morales continuera d’évoluer tout au long de l’histoire, et ce dans plusieurs domaines ! D’une part, vous pourrez agrémenter vos trois arbres de compétences (combat – camouflage – bioélectricité) grâce à l’expérience dûment glanés et ainsi accéder à de nouvelles attaques et capacités, des boost de santé et de bioélectricité, ou encore à la faculté d’être encore plus discret qu’à l’accoutumé.

D’autre part, vous débloquerez des gadgets inédits, ainsi que des améliorations pour ceux que vous possédez déjà en échange de quelques jetons d’activités et pièces high-tech. Ces mêmes monnaies vous permettront pareillement de déverrouiller de nouvelles tenues et modes de tenues autorisant chacun à personnaliser les spécificités techniques de son costume comme bon lui semble. Ces pièces high-tech seront d’ailleurs trouvables en fouinant dans les différentes caches de l’Underground, tandis que les jetons d’activités vous seront automatiquement octroyés à chaque activité complétée, avec la possibilité dans gagner un plus grand nombre en remplissant des objectifs optionnels. Malheureusement, certaines tenues et compétences ne seront accessibles qu’en mode New Game +, vous obligeant à recommencer le jeu pour en profiter…

L’utilisation de vos diverses attaques, gadgets et compétences sera donc en perpétuel évolution et sera aussi bien utile en combat que pour avancer dans l’intrigue et accéder à de nouvelles zones ou objectifs. D’ailleurs, quelques énigmes assez simpliste mais plutôt bien construite et profitant du bon level-design du jeu viendront rythmer de temps à autre votre aventure, et remplacer les insupportables mini-jeux du premier opus.




UN ASPECT TECHNIQUE SOLIDE

Outre ses très jolis graphismes et  ça superbe représentation de Manhattan en période hivernale, ce Marvel’s Spider-Man: Miles Morales disposera également de magnifiques effets de lumière, à tel point que vous adorerez surement vous balancer de toits en toits en face d’un soleil se couchant lentement derrière les buildings et donnant un ton rougeâtre aux immenses avenues de la ville ! Vous pourrez d’ailleurs immortaliser ces différents moments grâce au Mode Photo affuté de nombreux cadres, effets, et filtres.

Comme beaucoup de titre actuel, le jeu vous donnera la possibilité de choisir entre deux modes d’affichages : Fidélité ou Performance. Le premier vous permettra de jouer en 4K native à 30 fps tout en bénéficiant du Ray Tracing, tandis que le second proposera une résolution sensiblement inférieure à la 4K, sans Ray Tracing mais en 60 fps. De notre côté, et dans le cas où votre matériel le permet, nous recommandons plutôt l’utilisation du mode Fidélité donnant accès à une meilleure résolution (le 30 fps constant étant suffisant pour ce type de jeu) et au Ray Tracing apportant son lots d’effets supplémentaires, notamment au niveau des reflets dans les vitres des bâtiments. Ce titre bénéficie également d’un soin particulier apporté à la modélisation des personnages et à leurs animations générales et faciales : un bon point pour l’immersion !

Concernant l’utilisation des fonctionnalités de la DualSense, la nouvelle manette de Sony pour la PS5, le tout reste assez sommaire puisque seuls les vibrations et les gâchettes adaptatives permettront d’améliorer quelques peu le ressenti général. Tout comme Sackboy: A Big Adventure, ce Marvel’s Spider-Man: Miles Morales est un titre cross-gen et dispose donc d’une version PS4 jouissant d’une finition aussi propre que l’opus de 2018, mais ne laissant pas aux joueurs le choix du mode d’affichage.




Pour rappel, Marvel’s Spider-Man: Miles Morales est disponible depuis le 19 novembre sur PlayStation 4 et PlayStation 5.

Ce test a été réalisé sur la version PS5 du jeu : si vous souhaitez en savoir plus sur nos conditions de tests et notre barème de notation, nous vous invitons à consulter cette page.

Review
  • 16Total Score

    Ayant la lourde tâche de succéder à l'opus de 2018 tout en participant au lancement de la PlayStation 5, ce Marvel's Spider-Man: Miles Morales livre une très jolie copie s'appuyant sur sa mise en scène époustouflante et son gameplay accessible et jouissif. Quel bonheur de se balancer dans une Manhattan aux couleurs de Nöel et aux effets visuel et lumineux impressionnant ! On pestera simplement contre une légère sensation de déjà-vu et un scénario qui aurait gagner à être un poil plus long et intégrer davantage de combats de boss et de super-vilains. Ainsi, si vous êtes friand de jeux vidéo comptants les aventures de super-héros et s'inspirant des meilleurs titre du genre, vous aimerez sans aucun doute ce stand-alone !

      • Points positifs
        • Très joli
        • Une très belle reproduction de Manhattan
        • De magnifiques éclairages
        • Les pouvoirs de Miles Morales
        • Un gameplay au top
        • Une mise en scène spectaculaire
        • Une difficulté savamment dosée
        • Quel plaisir de se balancer de buildings en buildings
      • Points négatifs
        • La DualSense sous exploitée
        • Un scénario un poil court
        • Un gros manque de combats de boss et de super-vilains
        • On aurait aimer de la 4K / 60 fps avec Ray Tracing
    Login
    Loading...
    Sign Up
    Loading...